Nuit Blanche 2015 : nos bons plans d'hôtels sur le parcours

C'est parti pour une nouvelle édition de la Nuit Blanche, samedi 3 octobre, avec cette année un double parcours dans le nord de Paris, du Parc Monceau à Aubervilliers, en passant par des lieux en pleine mutation tels que le parc Luther King, la petite ceinture ou encore la Halle Pujol. 

Les deux parcours, Parc Monceau/Petite Ceinture et Gare du Nord/Aubervilliers, se font chacun en 30 minutes à pied, ce qui laisse tout le loisir d'admirer tranquillement les installations. Le thème de cette année, Cop21 oblige, se concentre sur le climat et l'environnement.

Autour de l'Hôtel de Ville

L'oeuvre monumentale du Chinois Zhenchen Liu Liu installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville est à visiter en premier, car elle est composée de 270 blocs de glace à taille humaine, teintés de la couleur des drapeaux et disposés en 5 rectangles, comme les 5 continents. Si toutefois vous décidiez de terminer par l'Ice Monument, deux hôtels de choix cohabitent dans le quartier : le Bachaumont, nouvel écrin de luxe ouvert par l'équipe de l'Experimental Cocktail Club ; et le 1er étage, un tout petit hôtel (5 chambres) au décor ultra chiadé, véritable petit bijou tendance.

Entre la gare du Nord et le 104

L'Argentin Leandro Erlich propose sur le parvis de la gare du Nord sa "Maison fond", et nous interroge sur les conséquences du changement climatique sur l'architecture en représentant un petit immeuble qui fond au fur et à mesure. Plus tard, cette même gare du Nord se transformera en boîte de nuit géante, en accueillant une douzaine de dj's de 23h à 5h du matin. La particularité : chacun se verra remettre un casque sans fil, le dancefloor sera donc silencieux. Au Centquatre, la galerie Continua présente deux de ses oeuvres phare : The Embalmer, de Berlinde de Bruyckere, présentée lors de la 55e Biennale de Venise ;  et Ascension d'Anish Kapoor.

Le Kube Hotel est pile l'endroit qu'il faut pour les amateurs d'art contemporain et d'avant-gardisme, un hôtel où nouvelles technologies et déco futuriste font bon ménage. En prime, l'Ice Bar vous fera frissonner. Changement d'ambiance avec le Generator, l'auberge de jeunesse nouvelle génération qui a beaucoup fait parler d'elle lors de son ouverture. Au programme : petits prix, déco branchée et convivialité. Le Mademoiselle propose quant à lui une atmosphère délicate et feutrée, un véritable havre de paix, avec spa et bibliothèque. Enfin, signalons le Hor, un bel hôtel à l'esprit contemporain, qui vient d'obtenir sa 4ème étoile en septembre 2015.

A Batignolles

Dans le parc Clichy-Batignolles, l'installation de Daan Roosegaarde, Waterlicht, dessine une grande vague bleue flottant à près de trois mètres du sol, et symbolise la montée des eaux. Dans le bâtiment du belvédère du parc, une araignée géante est enfermée avec une sauterelle : Friedrich van Schoor et Tarek Mawad livrent leur vision sur une nature devenue soudain menaçante.

Dans notre sélection, trois hôtels aux styles volontairement différents ont retenu notre attention : luxe très confidentiel à l'esthétique d'une maison close pour la Maison Souquet, esprit bohème et rétro inspiré de l'Amérique du sud pour l'Eldorado, et enfin très bon rapport qualité/prix pour l'Hôtel des Batignolles, rénové récemment.

Tout le programme des Nuits Blanches 2015

Tous les hôtels autour de la gare du Nord sur Hôtel à Paris

Tous les hôtels de Batignolles sur Hôtel à Paris