Opéra en 12 hôtels

Séjourner autour de l’Opéra Garnier présente de nombreux avantages : flâner dans les grands magasins, profiter d’un quartier central de Paris, et bien sûr assister aux représentations de l’un des opéras les plus célèbres au monde.

Cinq hôtels, cinq auteurs

Dans un rayon d’un kilomètre autour de l’Opéra Garnier, cinq établissements mettent à l’honneur les grands noms de la littérature européenne. A commencer par le Stendhal Place Vendôme, véritable hommage à l’auteur du même nom. On devine le thème couleur en rouge et noir dans les vingt chambres de ce quatre étoiles. On retrouve ici le grand standing exigé par la chaîne MGallery -également à l’origine du somptueux MGallery Molitor, dont nous vantions les mérites la semaine dernière. A l’hôtel R. Kipling l’ambiance de boudoir à l’anglaise plante le décor pour plonger ses clients dans l’univers des écrivains du 19ème, le tout dans des vapeurs de cuir, de scotch et d’encre noire.

Au Best Western Premier Le Swann, l’atmosphère est typiquement parisienne, avec un décor aux touches art déco rénové en 2013. On célèbre ici l’oeuvre de Marcel Proust dans les 81 chambres au confort attendu d’un quatre étoiles. Direction l’Espagne ensuite, avec le Cervantes, dédié à l’illustre auteur de Don Quichotte. L’établissement affiche des citations de grands écrivains aux murs de chambres habillées de couleurs pop, comme au rez-de-chaussée dans les parties communes, ou à travers le mobilier de la jolie véranda. Enfin, retour à la littérature française à l’hôtel Baudelaire, en hommage au fameux poète, avec de jolies chambres simples, sous les toits, où l’on imaginerait presque les écrivains de l’époque, penchés sur leurs carnets, en quête d’inspiration...

Des envies de luxe

Quatre hôtels tirent leur épingle du jeu. A commencer par le Joyce, qui se démarque notamment par ses prix abordables, par la présence de colonnes en pierre brutes et d’un très beau parquet sur toute la surface du rez-de-chaussée, mais surtout par sa magnifique verrière au décor onirique. Les chambres se déclinent en tons pastels et affichent de beaux trompes l’oeil autour des lits, pour un effet ludique très réussi.

Impossible de faire une sélection d’hôtels à Opéra sans dégoter l’établissement à thème musical du quartier. Rendez-vous pour cela au Lyric, où l’on découvre un design haut en couleurs, des murs couverts de touches de piano, ou encore de beaux voilages sur lesquels on distingue des photos en noir et blanc de danseuses étoiles. Le Lyric a également l’énorme avantage de disposer d’un spa et d’une piscine intérieure.

L’hôtel Edouard VII, lui, se décline en deux styles : trois étages s’inspirent de la couture et de l’époque l’art déco ; les quatre autres affirment un style plus classique mais tout aussi élégant et luxueux, le tout dans une ambiance feutrée affirmée par l’usage de magnifiques velours. Le point fort reste cependant la vue imprenable sur l’Opéra Garnier, appréciée dans certaines chambres de l’hôtel.

A petit prix

Plusieurs établissements proposent une offre très satisfaisante à des prix raisonnables. A l’hôtel Ile de France et à l’hôtel Ascot par exemple, deux lieux charmants où les lits entourés et couverts de beaux tissus sont propices à un sommeil lourd et paisible. Mention spéciale pour le bar de l’Ascot, aux airs de “diner” à l’américaine, avec son bar rouge capitonné et ses petites banquettes. Au Gramont Opéra et à l’hôtel Icone, on retrouve les avantages d’établissements intimes - chacun avec 25 et 30 chambres - pour un séjour dans le calme. Le premier se démarque par ses tons violets et taupes, ainsi que ses suites en duplex bien agencées. Le second préfère un style moderne et épuré, avec des tons neutres et matières brutes pour un résultat très élégant.