Pour un petit coin de verdure à Paris

Dans la capitale, la surpopulation et les millions de visiteurs donnent parfois l’impression que les espaces sont de plus en plus restreints. Pour un séjour paisible et un retour à la nature, la rédaction est partie à la recherches des hôtels verdoyants de Paris et sa région.

Un peu de verdure en plein Paris

Les hôtels ayant le privilège de pouvoir proposer un jardin à leurs visiteurs sont peu nombreux à Paris, mais quelques options sont cependant possibles.

A l’hôtel Jardin de Neuilly, un bel établissement aux poutres extérieures apparentes donne sur un espace vert agréable. L’intérieur, lui, est un mélange de design contemporain et de moulures anciennes aux murs et aux portes. Vingt-neuf chambres composent l’offre de cet hôtel intimiste, et la grande majorité d’entre elles ont l’énorme avantage de donner sur le jardin - la garantie d’une nuit sans bruit.

Aux alentours des Champs Elysées, le Garden Elysée et le Regent’s Garden mettent en avant des cours intérieures coquettes et soigneusement habillées de plantes luxuriantes, où il fait bon de prendre un verre ou son petit déjeuner. On note une petite préférence pour le Regent’s Garden où l’espace est aménagé en petits recoins ombragés, sous des plantes montantes qui courent le long d’arcs entrelacés, pour un décor bucolique.

Dans le quartier du Marais cette fois, l’hôtel Les Jardins du Marais dispose d’une très grande cour intérieure de 1500m² - comme une large rue piétonne privée, qui traverse le pâté de maison de part en part. L’espace y est divisé en deux parties : un côté jardin avec de nombreuses plantes exotiques et des bancs et tables où s’asseoir pour profiter des lieux. Et un côté terrasse, avec de jolis lampadaires de rue et la verrière inspiration Eiffel du restaurant -dont l’intérieur affiche un design signé Philippe Starck.

Le jardin perché

Si les hôtels cités jusqu’ici sont d’excellents choix, notre préférence va au fameux Pershing Hall. Un hôtel cinq étoiles du triangle d’or, plein d’originalité, avec un décor que l’on doit à la grande Andrée Putman et surtout un somptueux mur végétal signé Patrick Blanc, maître incontestable en la matière - dont on peut notamment admirer le travail sur la façade du Musée du Quai Branly.

Les grands espaces verts

En s’éloignant de Paris, les surfaces s’étendent, permettant ainsi aux établissements hôtelier d’aménager de plus grands espaces verts. A l’hippodrome de Saint-Cloud, l’hôtel Renaissance, ouvert en 2014, est un magnifique quatre étoiles axé sur le thème de l’équitation. Dans les chambres, le cuir est à l’honneur sous toutes ses formes -on remarque en particulier, les fauteuils en forme de selle de cheval, très réussis. Le décor, signé Jean-Philippe Nuel est un beau mélange de tons caramels et de bleu électrique dans un respect des matières nobles utilisées. De l’extérieur, l’établissement impose une architecture anglo-normande, donnant d’autant plus l’impression de s’être échappé de la capitale et de séjourner à la campagne. La verdure s’étend ici à perte de vue, l’hôtel étant adjacent à l’hippodrome et au golf de Saint-Cloud, avec ses magnifiques greens parfaitement entretenus.

Enfin, direction, le Trianon Palace situé tout simplement dans l’immense parc du Château de Versailles. Dans ce cadre époustouflant, l’hôtel quatre étoiles propose des chambres et suites au design contemporain et confortable, au sein d’un bâtiment digne des rois et reines de l’époque. En plus du magnifique jardin, les visiteurs peuvent également profiter du spa Guerlain de l’hôtel, ainsi que de la piscine intérieure de 200m² et de sa verrière lumineuse, avant de terminer la journée au restaurant gastronomique du Trianon, dirigé par le célèbre chef écossais Grodon Ramsey.